Iodure métallique

Principes de fonctionnement des ampoules à iodure métallique

Une lampe à iodure métallique est aussi dénommée lampe à décharge. En effet, la lumière y est produite grâce à une décharge électrique qui forme un arc électrique, une fois mélangée au gaz dans lequel baigne la lampe. Le gaz est constitué d’argon, d’iode, de brome, et d’une dizaine de gaz supplémentaires, nécessaires pour offrir une intensité lumineuse hors du commun.

Fonctionnement des lampes à iodure métallique

Un premier arc électrique entre les électrodes annonce l’allumage de l’ampoule. Des impulsions de hautes tensions sont ainsi générées, produisant de la chaleur dans l’habitacle en verre de quartz.  Cette chaleur entraîne la vaporisation des divers composants, qui dans un processus de réaction chimique produit alors la lumière.

Avantages et utilisations des ampoules à Iodure métallique

L’indice de rendu de couleurs d’une ampoule aux iodures métalliques est excellent, puisqu’il varie de 80 à 95 (100 étant le maximum). Elle produit une intensité lumineuse de l’ordre de 70 à 100 lumens/Watt, pour une luminosité de trois à quatre fois plus importante que les lampes incandescentes ou halogènes. C’est pourquoi on l’utilise pour les divers projecteurs de films, de théâtre ou de stade.

Utilisation des ampoules à iodure métallique

Elles sont particulièrement efficaces en tant que projecteurs pour les tournages de film, les théâtres, et tout éclairage scénique. Très apprécié des professionnels, on retrouve la lampe à iodure métallique pour les prises de vue sous-marine, et en photographie. Les scientifiques l’utilise également beaucoup, ne serait-ce que pour la simulation de la lumière solaire.

Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

Produits 1-12 sur 18

Page
par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

Produits 1-12 sur 18

Page
par page