Lumière noire

Description de la lumière noire

Pour produire cette lumière sombre caractéristique de la lumière noire, on utilise des ampoules à vapeur de mercure, présentant ce revêtement spécial, le verre de Wood. D’ailleurs, la lumière noire est aussi dénommée la lumière de Wood, en référence à son inventeur Robert William Wood. Si on analyse le spectre de couleur, cette dernière est composée de violet, et de proche ultraviolet, suivant une bande spectrale continue.

Fonctionnement de l’ampoule à lumière noire

Des substances fluorescentes caractérisent l’ampoule en question, afin de diffuser en lumière visible la lumière absorbée par ces substances (sachant que les rayonnements ultraviolets composants la lumière noire ne sont pas toutes visibles à l’œil nu). Ces substances peuvent êtres soit naturelles, soit artificielles. On utilise des lampes à vapeur de mercure, avec un verre riche en oxydes de fer et de nickel.

Utilité de la lumière noire dans le corps médical

Cette lumière spécifique est utilisée dans plusieurs branches de la médecine. On l’utilise ainsi en ophtalmologie. En dermatologie, elle aide grandement à la caractérisation de l’herpès circiné. En toxicologie, la lumière de Wood permet de mettre en évidence l’éthylène Glycol (liquide antigel souvent ingurgité par les suicidaires, ou les victimes de vins falsifiés) dans l’urine des patients. Puis en médecine générale, la lumière noire est maintenant connue même par les particuliers pour sa capacité à mettre en fluorescence les tâches de sperme.

Utilité de la lumière noire dans l’art

Avec cette caractéristique lumineuse particulière, la lumière de Wood a attiré l’attention des artistes, qui l’utilise désormais dans leurs prestations scéniques et leurs spectacles. Convenant particulièrement bien pour les jeux de lumière, il se retrouve dans les boîtes de nuit, les spectacles et les défilés de mode.

Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

9 articles

par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

9 articles

par page