Fluocompacte H et R

Lampes Fluocompactes  H et R – les caractéristiques générales

Pour ce qui est de la forme, les lampes H et R arborent des aspects totalement différents. Le premier représente une lampe de forme spirale, avec ce tube enroulé autour d’un axe central, pour coïncider avec le milieu au niveau de la pointe. La lampe R est composée de plusieurs tubes longilignes, de forme cylindrique. Les longueurs sont similaires, pour atteindre les 150mm. Mais le diamètre des H sont de 60mm, alors que celui des R est de 40mm.

Lampes Fluocompactes  H et R – fonctionnement

Le principe de fonctionnement est le même pour toutes les lampes fluocompactes, peu n’importe le modèle. Le mercure subit des réactions dans l’ampoule, ce qui entraîne à la fin du processus la production de lumière. Une électrode fait passer des électrons dans l’ampoule, excitant le mercure. En revenant au repos, le mercure produit des rayons ultraviolets, qui vont à leur tour exciter la couche fluorescente sur l’ampoule de verre. Lors de cette dernière étape, la lumière de la lampe telle que nous la voyons est générée.

Lampes Fluocompactes  H et R – puissance et intensité lumineuse

Pour une puissance de 23 Watts (W), on obtient une intensité lumineuse de 1500 lumens pour la lampe H. La fluocompacte R est encore plus performante, puisque pour une puissance de 14 ou 17 Watts, on obtient un flux lumineux à peu près équivalent. Pour les deux modèles, on fait une économie de 80% au niveau de la consommation d’énergies, par rapport à une lampe halogène.

Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

5 articles

par page
Loading ...
Load More ...
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

5 articles

par page